Le PM Netanyahu décline l’invitation de l’UNESCO

 

 

  • icon_zoom.png
    Prime Minister Benjamin Netanyahu Prime Minister Benjamin Netanyahu copyright: GPO/Amos Ben Gershom
     
     
     
    « Si l’antisémitisme était auparavant discriminatoire et diffamait le peuple juif ; aujourd'hui, il stigmatise, diffame et condamne l'État juif »
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a décliné l’invitation de l’UNESCO à participer à la conférence sur l’antisémitisme prévue le 26 septembre 2018 aux Nations-Unies.
     
    Le Premier ministre Netanyahu a publié la déclaration suivante:
     
    "Tout en saluant tous les efforts de lutte contre l’antisémitisme, j’ai décidé de ne pas participer à la conférence de l’UNESCO sur l’antisémitisme qui a eu lieu cette semaine en raison décisions partisanes /du parti pris persistants et avérés de l’organisation contre Israël.
     
    Depuis 2009, l'UNESCO a adopté 71 résolutions condamnant Israël et seulement deux résolutions condamnant tous les autres pays membres.
     
    C'est tout simplement scandaleux.
    Si l’antisémitisme était auparavant discriminatoire et diffamait le peuple juif ; aujourd'hui, il stigmatise, diffame et condamne l'État juif.
     
    Si l’UNESCO veut supprimer cette marque de honte, elle doit faire plus qu’accueillir une conférence sur l’antisémitisme. Elle doit cesser de faire preuve d'antisémitisme.
     
     Elle doit mettre un terme à l’absurdité des résolutions qui nient le lien entre le peuple juif et la terre d’Israël, entre le peuple juif et notre capitale éternelle, Jérusalem.
     
     Peu importe ce que l’UNESCO dit, le Mur occidental n’est pas un territoire palestinien occupé et la Grotte des Patriarches - lieu de sépulture d’Abraham et Sara, Isaac et Rebecca, Jacob et Leah - est tout sauf un site du patrimoine palestinien.
     En se retirant de l’UNESCO en 2017, Israël et les États-Unis ont lancé un avertissement moral statuant que l’antisémitisme de l’UNESCO ne serait plus toléré.
     
    A condition que l'UNESCO finisse par mettre fin à ses préjugés contre Israël, arrête de nier l'histoire et sous réserve de commence à s’ériger en faveur de la vérité, alors Israël sera honoré de rejoindre l’UNESCO à nouveau. En attendant, Israël continuera à lutter contre l’antisémitisme à l’UNESCO et partout ailleurs. "
     

     

     

     



Ajouté le 04/10/2018 par ambassade d'israel - 0 réaction Actualités

Réagir


CAPTCHA